lundi, janvier 08, 2007

This is a job ... for Condorman !!


Condorman. Je ne vais pas dire "toute mon enfance", parce que ce serait renier l'héritage du Grand Condor et des Mystérieuses Cités d'Or, mais c'est plutôt un tournant de mon enfance. Un peu comme "Labyrinthe" ou "Prune des bois". Un de ces films que vous découvrez un jour sur Disney Channel à 9 ans et qui vous tient lieu d'univers pendant trois mois. Puis il repasse, on essaie de l'enregistrer, mais sans avoir tout. puis la cassete ce casse et on oublie un peu ...


Mais c'est sans compter Ronald, qui m'a retrouvé une version originale de derrière les fagots et gravé ça sur un CD pour Noël . . . Condorman, c'est tout le charme de James Bond et de ses gadgets, ses voitures ... mais enfants-admis, avec ce soupçon d'humour "à la choupette" et sans les meutres gratuits. C'est l'homme au coeur d'or qui, pour l'amour de sa belle Natalia, qui le confort douillet de sa table à dessins pour devenir le héros de ses bandes dessinées.

Alors, vous pensez si j'ai adoré. Maintenant, reste à le trouver en V.F. dans une médiathèque, histoire de pouvoir en faire profiter ma fée aussi ...

2 commentaires:

cyborgjeff a dit…

:) Ne serait-ce pas français comme film au bout du compte... en tout cas j'adorais la "condor mobile"... je me suis un peu lassé de regarder la fin avec les super offshore... mais la condor mobile !!! une genre de Lamborghini jaune poursuivie par des furieux en Carrera Noir !
comme tu dis.. une bonne part de nos rêves d'enfant. il est même étonnant que ca n'aie pas plus tant marqué notre imagination à l'époque pour en créer qqch de similaire à notre univers.

sylvainulg a dit…

non, non. Je t'assure, c'est une production Disney, même si l'action commence à Paris pour se situer exclusivement en Europe (ce qui doit d'ailleurs expliquer le flop que ça a fait au box office américain).

Et pour ce qui est de ne pas avoir "plus marqué" ... Comment expliquer aussinon le jaune de la Piet Fanthom, pilote X, et les autres ?

Je crois que ça s'est mélangé avec d'autres choses, surtout ...