vendredi, mai 23, 2008

Sans Pétrole ?

Tout comme Chris et tant d'autres, le côté "augmentation permanente du prix du pétrole" n'est pas sans m'inquiéter. Dans quel monde allons-nous vivre dans 10 ans d'ici ? Et quel monde auront nos enfants ?

J'ai la sensation d'une lâcheté à toute épreuve de la part des pouvoirs politiques, incapable de prendre des décisions fortes, qui se laissent influencer par tous les lobbys industriels. Tiens. Prenons les "bio"-carburant, par exemple. Une solution, vous croyez ? bin non. que du contraire: ce sera juste une manière de permettre aux plus riches de faire le plein d'essence pendant que la population mondiale crève de faim. Ce n'est pas que mon avis -- je vous envoie vers le magazine "valériane" de Nature & Progrès : un plein (50L) de bio-diesel aura demandé autant de surface cultivable que ce qui pourrait permettre à un homme de manger pendant un an. Faites le calcul, pour une personne qui fera un plein par semaine, 52 n'auront pas à manger.

Alors quoi ? Vélo (faites l'essai, vous serez surpris) ? Transports en commun (ah, j'oubliais, je télé-travaille aujourd'hui : grève sauvage des TEC liégeois) ? C'est un minimum. Mais au-delà de ces petits gestes ?

Qui va avoir le courage de taxer suffisamment les importations de Nike chinoises pour qu'il soit à nouveau rentable de passer chez le cordonnier avec des chaussures qui n'ont pas été étudiées pour ne tenir que 3 ans ? (même constat avec nos vètements, nos outils, nos gadgets électroniques, ... )

Bin oui, parce que le moteur de l'ordre mondial, c'est l'argent, voyez-vous. C'est par là qu'il faut reprendre les choses en main: changer les règles du jeu de monopoli géant pour que l'intérêt commercial soit aussi l'intérêt planétaire (d'où ma "taxe CO² à l'importation" qui augmente avec les kilomètres parcourus).

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous posez les bonnes questions, bravo !

Les politiques n'ont montré aucune prévoyance face à ce gigantesque problème de société, et nous pourrions le regretter amèrement, car nous n'avons AUCUN plan B à la fin du pétrole bon marché :

http://www.biodivers.fr/fin-petrole-pas-de-plan-b

c64 a dit…

C'est vrai que le gouvernement fait n'importe quoi à ce sujet, et embrouille totalement le consomateur; il y quinze ans le diesel c'etait la panacée :moins de pollution, moins de consommation et en plus c'etait moins cher...passez au diesel qu'ils disaient, maintenant que c'est fait; marche arrière finalement ça pollue plus, mais on ne l'avait pas remarqué, donc on re-conseille le LPG, qui est de toute façon lui aussi fabriqué à partir des gaz de pêtrole, et on retaxe le diesel à mort petit à petit en nous faisant croire que c'est à cause de l'opep, alors qu'il n'y a aucune raison objective que le diesel augmente plus vite que l'essence. Pour les biocarburants, tu a bien décrit le problème, et la voiture à air-comprimé, il faut bien le comprimer avec de l'electricité "atomique". Les Eoliennes c'est bien, mais c'est NIMBY; personne n'en veut près de chez lui...on tourne en rond...