lundi, février 09, 2009

N'achetez pas ce livre

"Architecture réseau linux, conception et implémentation des protocoles réseau du noyau Linux" Wehrle, Pählke, Ritter, Müller, Bechler,
traduction de Joëlle Cornavin et Samy Boutayeb.

Bon, okay, il fallait un livre qui décrive correctement les mécanismes de la pile réseau dans Linux. Wehrle et cie. ont fait un bon boulot là-dessus, mais la traduction française ?? Que s'est-il passé ? Je vous cite un extrait du chapitre 15 sur ARP, le protocole de résolution d'adresse ...

"Bien que la famille de protocoles TCP/IP soit devenue la norme de premier plan pour la presque totalité des réseaux informatiques, il est cependant intéressant de noter que l'ARP n'a pas seulement été mis au point pour l'attribution spécifique d'adresse IP et MAC. L'ARP est un protocole générique chargé de trouver une attribution entre des binômes rationnels (P,A) et des adresses physiques arbitraites où P est un protocole de la couche liaison de données et A une adresse de ce protocole IP. Lorsque l'ARP est apparu, différents protocoles comme CHAOS et Decnet furent utilisés sur la couche liaison de données. Pour chacune de ces combinaisons, l'instance ARP d'un système peut donc être étendue afin que les adresses recherchées puissent être résolues -- aucun protocole nouveau n'étant nécessaire pour ce faire. Le cas le plus fréquent est cependant l'illustration du tuple (Internet protocol, adresse IP) sur les adresses MAC 48 bits".

Alors ? Vous n'avez rien compris ?
Ben c'est normal : c'est complètement mélangé... j'imagine qu'en Allemand "paire/tuple" et "binôme rationnel" sont des termes techniques similaires, de même que "attribution" et "association" ... que "furent utilisés" et "étaient utilisés" n'aurait pas la même différence de sémantique qu'en Français, etc. Je suis plus inquiet de voir soudain IP à la couche "liaison de données". Voire, un peu plus tôt dans le chapitre

"Sur la couche liaison de données dont le service utilise le protocole Internet pour le transport de ses données, on peut implémenter différentes technologies de réseau locales"

La couche Liaison qui utilise Internet ? non, hein. C'est l'inverse, les cocos.

Bref. Je passe sur la figure qui "montre l'occupation exemplaire des deux PDU", et je m'interroge sur celle qui mélange "en-tête de couche 2" et "terminaison de couche 3" sur un même PDU. Si quelqu'un parvient à se faire une idée du fonctionnement et du principe de ARP rien qu'avec ce bouquin, je le lui offre avec un gros noeud rouge.

1 commentaire:

Minishlink a dit…

C'est sûr que si les traducteurs traduisent mot à mot, ça le fait pas trop...