dimanche, mai 13, 2007

Les oubliées de Juraez

Quelque-part, ndans une plantation de bananes, un avion passe et largue sur les ouvriers des pesticides ... Pendant ce temps, ailleurs, un enfant est sans doute occupé à s'user les doigts pour nous coudre des chaussures sport ... Et dans une usine à Juarez, des femmes montent du matériel high-tech pour un salaire de misère.

Et partout dans le monde, les intérêts économiques de quelques-uns priment sur les conditions de vie du plus grand nombre. Ce qui m'enrage par dessus tout, c'est d'être fait complice impuissant de toutes ces monstruosités. Grace à quelques organisations, je peux éviter certains des plus mauvais choix, mais par moment, le supermarché me paraît être une énorme arnaque qui maintient sur le dos des occidentaux le système d'exploitation du reste du monde.

Je peux me passer de télévision, sans doute. De bananes et de GSM. Je pourrais me passer de café, mais cela ne résoudrait pas le problème. Par moment j'envie Ghandi et sa volonté de "ne porter que les vêtements qu'il a filé lui-même", bien que ça me paraisse un peu trop réducteur. Mais j'aimerais du fond du coeur une société plus humaine, moins dépendante de l'escroquerie mondiale pour fonctionner, et beaucoup, beaucoup plus attentive à ses membres qu'à la vente à tout prix du dernier modèle de gadget à la mode que personne de sensé n'achèterait si on ne reprennait pas votre ancien modèle pour le retirer du marché.

Je ne vais pas vous exhorter à aller voir le film "Les Oubliées de Juarez" avec J.Lo. C'est un film dur. Qui dénonce sans détour une des nombreuses faces visibles d'un iceberg mondial, mais qui me laisse l'impression d'avoir été sali malgré moi par ces images de viol. Et ce n'est qu'un film. A qui iront les bénéfices des ventes? A la protection des femmes mexicaines ? Peut-être. Bono n'est heureusement plus le seul artiste de haut niveau à alimenter les oeuvre caritatives et non-gouvernementales, et je les en remercie.

Mais si vous avez un ami qui est dans la politique, la vente, le marketting, ou n'importe lequel de ces postes "décideur". Invitez-le de ma part à aller le voir avec vous.

edit: http://www.amnestyusa.org/ -- apparamment, "Les oubliées de Juarez" est loin d'être un phénomène isolé. "Blood Diamond", "Lord of War" ... autant de films qui sont des prises de position d'acteurs renommés en collaboration avec Amnesty. Dans quelle mesure, je n'ai pas encore cherché le fin mot de l'histoire.

1 commentaire:

cyborgjeff a dit…

me doutait un peu que ca t'inspirerais à écrire qqch, puisque j'y ai pensé aussi.. peut-être pas écrire les même choses,.. disont que j'ai l'impression que peut de choses auraient vraiment poids dans la balance du monde.. même à paraitre pour le plus réfractaire des technologies que l'on puisse imaginés..
s'il te faut une photo d'une film.. je n'ai trouvé que l'affiche de film qui soit intéressante.. mais peut-être trouveras-tu mieux

http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/63/94/43/18741128.jpg